Comment s’entrainer seul au rugby?

Il n’est pas toujours facile de trouver du temps pour aller s’entrainer au stade. Vous pouvez quand même éviter de vous encrouter chez vous entre deux entrainements. Les aptitudes physiques peuvent toujours se travailler en dehors du stade et vous permettre de progresser chez vous.

Commencez par travailler votre technique.

Il est sûr que vous devez avoir une certaine dextérité pour manipuler un ballon. En effet, pour être un bon joueur de rugby, vous devez pouvoir faire des passes, sans perdre la balle, avoir un bon jeu de pied, … Si vous ne pouvez pas faire ce genre de choses dans votre salon, vous pouvez toutefois continuer de développer votre technique, vos réflexes et pourquoi pas l’intelligence de jeu. Si le stade vous est fermé pour quelques temps de vacances ou si vous en êtes éloignés pour une raison ou une autre, n’hésitez pas à pratiquer d’autres sports. Le running peut améliorer votre vitesse, le tennis peut favoriser l’anticipation dans le jeu, … vous avez le choix. Toute activité est bonne à prendre et vous avez aussi la possibilité de partager les passions sportives des membres de votre famille ou de vos amis.

Pensez à travailler votre gainage

Le gainage est une partie importante de votre préparation. Il vous aide à prévenir des blessures au moment des chocs. Il faut donc renforcer le tronc. Vous pouvez le travailler chez vous. Les bonnes vieilles méthodes sont toujours les meilleures : faire des pompes, monter et descendre les escaliers, faire la chaise, faire la planche, … Ce n’est pas un gros travail de musculation ni de cardio mais le renforcement est très important dans le rugby. C’est lui qui vous soutiendra en cas de choc, de chute, pour vous relever.

N’oubliez pas le principe du gainage ! Il fait travailler l’ensemble de votre corps : abdominaux mais pas seulement ! Les muscles obliques, les fessiers sont de la partie. L’ensemble des exercices de gainage que vous pourrez faire vous aideront aussi à soutenir votre colonne vertébrale. Et selon les exercices choisis, ils participeront à améliorer votre coordination et votre concentration.

Et le cardio alors ?

Le cardio-training, quant à lui, est à destination de votre système cardiovasculaire. Il joue principalement sur le contrôle de la fréquence cardiaque lors d’exercices à intensité progressive. Celui-ci peut être pratiqué aussi bien en salle de sport ou chez vous. Que ce soit le tapis de course, le vélo d’intérieur, voire le vélo elliptique, le rameur, tous peuvent vous permettre de développer le rythme cardiaque et engendrer une bonne vieille fatigue musculaire.

Le cardio vous permet à améliorer votre endurance, vous pourrez ainsi supporter des entrainements plus longs et plus intenses. Il va aussi vous aider à renforcer votre cœur et ainsi améliorer votre performance cardiaque lors d’efforts. Si vous ne faites régulièrement, vous finirez par diminuer votre temps de récupération. Vos muscles récupèreront plus vite après vos entrainements.

Donc, ne pas être sur le terrain n’est pas forcément une mauvaise chose. Vous pouvez continuer de vous entrainer de différents façons et préparer votre corps aux différents efforts qu’il aura à fournir les des entrainements et des matchs. Travailler sérieusement et régulièrement ne peut que vous permettre de vous améliorer alors profitez-en.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.